ORANGE SA : THÈSE 'UTILISATION DE L'UWB POUR DES APPLICATIONS DE SENSING' (F/H)

Poste
Thèse (36 mois) - Cadre
Niveau d'étude
Bac+4
Univers
Informatique, web et numérique
Métier
Recherche : Direction R & D
Localisation
Beauzelle (31, Haute-Garonne)

Inscrivez-vous !

En vous inscrivant sur Engagement Jeunes, recevez les offres qui vous correspondent et rendez vous visible des recruteurs.

Présentation de la société : ORANGE SA

L'ambition de la Division Innovation est de porter plus loin l'innovation d'Orange et de renforcer son leadership technologique, en mobilisant nos capacités de recherche pour nourrir une innovation responsable au service de l'humain, éclairer les choix stratégiques du Groupe à long terme et influencer l'écosystème digital mondial.

« Au sein de Innovation, vous serez intégré(e) dans une équipe de recherche à la pointe de l'innovation et de l'expertise sur les réseaux du futur (5G+, virtualisation, convergence fixe-mobile, mobile edge computing, Named Data networking…) . Vous ferez partie d'un écosystème de recherche côtoyant des ingénieurs d'études en anticipation (plus court terme) permettant la mise en oeuvre concrète des concepts étudiées, bénéficiant de plateformes de simulations (4G/5G) ».

L'entité HomeLan Services, (environ 160 personnes) , composée d'ingénieurs, chercheurs, doctorants, experts techniques ; assure la recherche, l'anticipation et le développement logiciel du groupe Orange, dans tous les domaines proches de la maison connectée, des réseaux domestiques, de l'efficacité et la sobriété énergétique, du « device management » et de l'intelligence artificielle, dans le but d'offrir des produits et services à la pointe de l'innovation

Missions

Votre rôle est d'effectuer un travail de thèse sur : " Utilisation de l'UWB pour des applications de Sensing ".
L'Ultra Wide Band (UWB) , une technologie de communication radio de courte et moyenne portée, se démocratise de plus de plus, en particulier dans les terminaux mobiles. Elle permet de concrétiser de nouveaux futurs scénarios de mesures de distance précise par Temps de vol radio et ouvre principalement la possibilité de faire du " sensing ", c'est-à-dire localiser et identifier des personnes, des mouvements, des biens, sans appareil spécifique à porter par les individus (tels que des tags RFID par exemple) .
L'objectif de la thèse sera de rentrer dans les fonctionnements du protocole radio afin de trouver une méthode de sensing permettant de proposer de nouveaux cas d'usage innovants pour un opérateur de télécommunication.

Les méthodes actuelles de traitement du signal radio devront tout d'abord s'orienter vers des analyses classiques des données fournies par les transceivers radio UWB (modélisation, algorithmes, analyse spectrales, filtrage…) . Par la suite et en fonction des résultats, il n'est pas exclu que l'on puisse tirer également avantage des méthodes d'IA comme le Machine Learning, le Deep Learning, les réseaux de neurones, les algorithmes bio-inspirés, ou même le TinyML si ces nouveaux outils sont, au cours de la thèse, opérationnels et efficients et peuvent apporter un avantage à nos propres travaux.

Objectif scientifique
  • résultats et verrous à lever
L'objectif de la thèse est de déterminer les apports de l'UWB utilisé pour le Sensing, afin de développer des différentes applications pour la sécurité des personnes par exemple.
Les principaux verrous et défis à lever sont les suivants :
  • Quelles caractéristiques des signaux UWB utiliser pour détecter la présence et les activités d'un individu ?
  • Faire évoluer ce même Sensing en passant à une méthode permettant de détecter une personne non-équipée
  • Concevoir et tester une architecture de collecte de données sur l'utilisation du protocole UWB dans le LAN ainsi que le déploiement des algorithmes permettant l'inférence du sensing. Ce déploiement devra prendre en compte l'optimisation de la consommation énergétique.

Profil recherché

Le candidat devra avoir des connaissance et compétence en principalement en Traitement du signal et Protocoles de réseaux sans fil. Un supplément de connaissance en Intelligence Artificielle et Apprentissage Automatique est suggéré.
Le candidat devrait faire preuve d'une bonne pratique de l'anglais oral et écrit.
Il devra savoir travailler en équipe et avoir un gout prononcé pour une activité de recherche et développement à cheval entre le monde académique et industriel.
Le candidat doit faire preuve d'appétence pour le travail scientifique pour l'établissement d'un état de l'art, de la conception et réalisation d'expérimentation pour valider ces contributions, ainsi que de la rédaction de documents scientifiques pour la publication dans des conférences ou journaux scientifiques nationaux ou internationaux.

Formation demandée (master, diplôme d'ingénieur, doctorat, domaine scientifique et technique …) :
Cursus scientifique Bac+5 avec équivalent master de recherche ou diplôme ingénieur.
Expériences souhaitées (stages, …) :
Au moins un stage de Master 2 dans les domaines mentionnés plus haut.
Documents à fournir avant entretien :
Notes de M1 et M2
Lettre de motivation Postuler sur le site de l'annonceur